Mon parcours spirituel et magique
Lifestyle & Mood

Mon parcours spirituel et Magique

Hello ! Aujourd’hui, j’avais envie de te partager mon parcours spirituel et magique. J’en avais marre de me cacher derrière une étiquette “normale”, alors que je suis loin de l’être. La Magie et la spiritualité font partie intégrante de ma vie, et ce depuis toute petite. Alors je vais détailler ici mon parcours.Je suis une fille de la terre, j’arpente les chemins de l’ésotérisme, de la Magie et de la spiritualité depuis beaucoup d’années. Tellement que je ne les compte plus.

spiritualité-magie-mon-parcours

L’environnement dans lequel j’ai grandi a ouvert mon côté spirituel

Je suis née d’un père avec des dons de guérisons par les mains et d’une mère sorcière et cartomancienne. Quand j’étais petite, mon père soignait mes rages de dents, passaient des mains sur mes douleurs après une chute. Quant à ma mère, elle me racontait les séances de tables tournantes, les rituels qu’elle faisait pour les autres et les tirages de cartes qu’elle réalisait. J’ai grandi avec des parents qui m’ont laissée découvrir le monde, sans filtre, sans religion. Ils m’ont permise de m’ouvrir à un monde plus large et magique.

Comment j’ai découvert la Magie 

La Magie fait partie de mon enfance. C’est donc tout naturellement que j’ai entamé des recherches au centre informatique de ma ville. N’ayant eu internet chez moi qu’à 18 ans, je ne pouvais pas les réaliser à mon domicile. J’ai cherché des livres qui traitaient des différentes sortes de Magie. Et à l’époque, ces ouvrages étaient de très bonne qualité comparée à tout ce que l’on peut trouver sur le marché aujourd’hui. J’y ai découvert le courant magique le plus connu, la Wicca. Mais je n’ai pas du tout accroché. J’ai étudié la démonologie, la Magie chrétienne, la Magie des campagnes, la Magie celte, nordique, égyptienne, etc. J’avais besoin de liberté, de tester. Alors, après avoir découvert la Chaos Magick, je me suis lancée à corps perdu dans ce moment.

Les guides qui m’ont fait évoluer

J’ai fait la connaissance via Facebook de deux personnes remarquables. L’une est devenue ma mère spirituelle et continue de me guide et de m’enseigner. L’autre a été de passage dans ma vie durant deux longues années, afin de m’enseigner la voie de la terre. Je découvrais alors la prêtrise.

L’ancienne religion, une voie de guide et de sagesse

C’est en 2010 que j’ai fait la rencontre de ma mère spirituelle. Elle ne m’a pas enseigné la Magie. Elle m’a enseigné comment être moi, comment ne faire qu’un avec l’univers et le grand tout. Comment fonctionnent l’univers et les énergies qui le composent. J’ai suivi ces conseils, j’ai mis des années à tout comprendre. Mais de tous les autres élèves, elle m’a dit que j’étais la seule à vraiment tout développer comme il faut. A aller au fond des choses qu’elle m’apprenait. J’ai développé une sagesse et une force qui n’aurait jamais pu naître en moi sans son enseignement. Et pour cela je la remercie du fond du cœur. Je continue d’apprendre, je continue de suivre ses conseils et je fais en sorte que chaque jour soit un peu plus magique et sage.

Autel païen à Gaïa
Un autel païen dédié à Gaïa. La terre-Mère

La voie de la terre, chemin de la prêtrise

C’est également en 2010 que j’ai rencontré la personne qui me guidera durant 2 ans sur la voie de la terre. Être une prêtresse en Magie est loin d’être un simple titre, c’est une façon de vivre, d’aider les autres. Une manière différente de voir et de comprendre le monde. Je suis la seule à avoir suivi le parcours jusqu’à sa fin. Je suis restée la seule à suivre durant 2 ans, ce parcours qui m’a transformée et qui a transformé ma vie. Apprendre à découvrir les saisons autrement que par le changement dans la nature et la météo.

A connaître quelles plantes, quels fruits, légumes poussent durant les 4 cycles de la nature. Apprendre à être en osmose avec la terre, ressentir ses changements, les vivre à l’intérieur de moi-même. Oui ce parcours m’a transformée comme jamais. Je suis reconnaissante d’avoir pu arpenter ce sentier aux côtés d’une femme si généreuse. Même si aujourd’hui elle s’est retirée du Net, j’ai toujours une pensée pour elle et ce qu’elle m’a appris.

Ma découverte de la divination et de ma médiumnité

Lorsque j’étais petite, je faisais très souvent des rêves qui se réalisaient le lendemain. J’avais très peur que mes cauchemars eux aussi se réalisent. Je ne savais pas que c’était ce que l’on appelle, des rêves prémonitoires. Ma mère m’a alors expliqué que c’était normal. Que c’était une capacité que mon arrière-grand-mère avait, que ma grand-mère avait et qu’elle avait aussi. J’arrivais à voir les esprits, à les ressentir, parfois à leur parler. J’ai pris la décision de rester ouverte à ce monde, à tester différents moyens pour développer mes capacités. C’est en 2007 que je commence avec le pendule, puis en 2008 avec un oracle. L’oracle Gé de Gérard Barbier. Un oracle qui m’aura suivi durant des années et qui m’aura permis de commencer mes consultations professionnelles dans mon cabinet de voyance.

tarot

Mes capacités médiumniques aujourd’hui

Aujourd’hui, je vois, j’entends et je ressens toujours les esprits. C’est moi qui transmets les messages de nos défunts à ma famille. J’ai même eu la lourde tâche de transmettre les messages de mon grand-frère décédé en 2016 à ma mère et ma belle sœur. J’ai arrêté de faire des tirages sur la santé, quand j’ai commencé à voir les décès des membres de ma famille dans les cartes. C’est trop lourd à porter. Trop difficile d’annoncer avec une précision incroyable, qu’un membre de la famille de passera pas noël ou décédera au printemps prochain. Je n’ai pas vu le décès de mon frère. Je m’y refusais. Mais je sentais au fond de moi que ça arriverait.

Aujourd’hui, qui je suis devenue

On ne contrôle pas ce que l’on voit dans les cartes. Je ne contrôle pas non plus les flashes que je peux avoir. Et j’ai décidé de m’éloigner de la voyance traditionnelle pour m’orienter vers une optique de guidance et développement personnel par les cartes et le ressenti. Mettre mes capacités au service des autres, afin de les guider vers une vie plus saine, plus douce et plus lumineuse. Je proposerais ces services, quand je me sentirais capable d’en assumer la charge émotionnelle et surtout physique que cela engendre. Il ne faut pas croire, c’est extrêmement fatigant. Et je ne suis pas encore prête pour tout ceci. Mais bientôt, je me remettrais au travail. J’aiderais du mieux que je peux, les personnes qui me demandent de l’aide.

J’espère que cet article t’auras plu. N’hésite pas à visiter la catégorie spiritualité.

Vous aimeriez aussi

Poster un Commentaire

7 Commentaires sur "Mon parcours spirituel et Magique"

avatar
  Subscribe  
plus récents plus anciens plus de votes
Me notifier des
Farfelu Convaincu
Invité

Merci pour ce partage de ton chemin. Je le ressens comme riche avec les inspirations où tu es allé puisé ainsi que ta pratique et expérience directe. Comment as tu été amenée à rencontrer cette mère spirituelle ?

J’adore lire le parcours et cheminement des uns et des autres, tout fait sens quand on relie les éléments 🙂 alors merci de ce partage

Ornella
Invité

C’est intéressant de connaître ton parcours