ancrage et enracinement
Spiritualité & ésotérisme

Ancrage et enracinement – Le bien-être par l’esprit

Salut toi ! Je t’ai parlé de la méditation dans un précédent article que tu peux lire ici. Aujourd’hui, je vais te parler d’un exercice que j’aime faire, parce que je suis le genre de personne qui pense tout le temps, même au moment de dormir ! C’est souvent un problème, car cela me cause des insomnies. Si tu es comme moi, où que tu veuilles tout simplement savoir de quoi je parle, je t’invite à lire le reste de mon article.

ancrage-enracinement

L’ancrage c’est quoi ?

L’ancrage est une façon spirituelle de garder les pieds sur terre, de rester droit(e) dans son corps et dans ses chaussures. C’est le fait de pouvoir aborder le monde de manière très stable et surtout sans partir dans tous les sens. C’est une manière se sentir son corps physique dans tous les sens du terme. Être focus sur sa respiration, se sentir présente à l’intérieur de son être. Je dis souvent, j’ai la tête dans les étoiles et les pieds bien « ancrés » dans le sol.

Tel un arbre je me dresse fièrement

Oui l’ancrage permet de rester droit(e) et d’aborder la vie plein(e) d’assurance et de force. Cet ancrage nous permet de faire face sans trop laisser l’émotionnel prendre le contrôle. C’est important de garder les pieds sur terre, mais c’est aussi important de pouvoir rêver ! C’est pourquoi il est important d’avoir un bon ancrage. Pour éviter de partir dans tous les sens, de faire des choses irréfléchies et de faire des bêtises que l’on n’aurait pas faites en temps normal.

L’enracinement c’est quoi du coup ?

Et bien là, c’est une technique de visualisation faite par la méditation. (D’où l’intérêt de lire mon article à ce sujet). L’enracinement, c’est tout simplement le fait de visualiser des racines qui sortent de notre colonne vertébrale et qui plongent profondément dans la terre. Cela nous permet non seulement de nous « ancrer », mais aussi de nous connecter à la terre.   Cet exercice nous permet de relâcher la pression, de ralentir notre rythme de vie et de nous recentrer sur notre corps.

Quels sont les bénéfices de l’ancrage et de l’enracinement ?

C’est très simple, on prend du temps pour soi. Pour faire une pause dans ce monde qui va trop vite. Cela nous permet de faire un état des lieux de notre corps, de voir où sont les tensions et de les évacuer. L’enracinement vous connectera non seulement à l’intégralité de votre être, mais également à l’univers dans lequel vous vivez. Cette visualisation te remettra les pieds sur terre et te permettra de soulager le stress d’une vie trop rapide. C’est aussi un moment à soi et pour soi !

D’accord, mais comment on fait concrètement ?

Je vais procéder par étape afin que tu puisses le faire tranquillement et sans prise de tête. Tu verras, c’est très simple !

  1. Il faut veiller à ce que personne ne te dérange. Pas de téléphone, pas d’ordinateur ou de réseaux sociaux ! Juste toi. Trouve un endroit calme qui te convient et assieds-toi de manière confortable.
  2. Prends le temps de respirer profondément. Il n’y a pas de limites de temps, tu le fais à ton rythme, c’est ton moment. Profite, tu verras respirer calmement va déjà te détendre.
  3. Ferme les yeux et laisse ton esprit libre de vagabonder. Quand tu seras prêt(e), commence à visualiser ta colonne vertébrale.
  4. Une fois que tu visualises bien ta colonne, imagine que des racines en sortent et qu’elles plongent profondément dans la terre.
  5. Tu peux même visualiser qu’elles évacuent tous tes tracas, tes soucis et ton stress. Puis qu’elles t’apportent tous les bienfaits que tu souhaites.
  6. C’est également possible de visualiser ces racines grandir, faire pousser un arbre à l’intérieur de ton corps. Un arbre qui t’apportera de l’oxygène et de la lumière.
  7. Fait cela le temps que tu le souhaites. C’est à ton rythme, c’est ton moment rien que pour toi. Quand tu auras décidé que c’est terminé, tu pourras visualiser ces racines qui se rétrécissent et qui disparaissent dans ta colonne vertébrale.
  8. Respire profondément et commence par bouger les extrémités de tes membres. Les orteils, les doigts, puis les bras, les jambes. Il faut t’étirer le maximum, tu risques de te sentir un peu engourdi(e) et c’est normal ! Ton corps se sera détendu naturellement.

Et après ? Qu’est-ce qu’on fait ?

Et bien là c’est à toi de voir. Marcher, faire une balade, boire un thé ou un grand verre d’eau, à toi de choisir. Noter ses ressentis est également une très bonne chose. Noter l’heure à laquelle tu as commencé et terminé, te permettra de voir ton avancée dans cet exercice. Si tu n’y arrives pas dès le début ce n’est pas grave. L’important est de ne pas abandonner et de continuer à essayer jusqu’à réussir. Tu peux également lire ce livre qui est assez intéressant sur l’ancrage et ces autres facettes.

J’espère que cet article t’aura plus et qu’il t’aura appris des choses. N’hésite pas à me dire en commentaire si tu as essayé ou si tu pratiques. Et si tu as des questions, je suis là pour y répondre. Je te dis à bientôt pour un nouvel article. Des bisous !

La Chouette

Vous aimeriez aussi

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

avatar
  Subscribe  
Me notifier des